Couleuvre verte et jaune

Hierophis viridiflavus (Lacepède, 1789)

Ordre : Squamata Famille : Colubridae Genre : Hierophis

  • 11
    observations

  • 6
    communes

  • 9
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2024
Agent Rnnhcj - Bloc Alain - Craney Emmanuelle - Daviot Martin - Letscher Robin - Pinston Hugues - Schonbachler Cyril - Unger Pascale - Warrillow

Informations sur l'espèce

La couleuvre verte et jaune est un grand serpent effilé, au corps sombre parsemé de petites taches jaunâtres. Celles-ci forment des lignes transversales à l’avant et longitudinales à l’arrière. Le ventre est blanc jaunâtre et les pupilles rondes. C’est entre juin et septembre que l'on peut rencontrer ce reptile commun mais assez discret dans les pelouses et les broussailles jusqu’à 1 500 m d’altitude, rarement plus haut.

Source : Parc national des Ecrins

Exclusivement diurne, la couleuvre verte et jaune est une prédatrice redoutable. Elle est très agile et peut grimper dans les buissons et les arbustes. Très rapide, elle chasse à vue micro-mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens. Sa rapidité suscite souvent la peur chez le randonneur qui la dérange, surpris de voir un éclair sombre et tacheté fuir soudain tout en fouettant l'air de sa queue.

Source : Parc national des Ecrins

Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Fossés et canaux | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Parcs et jardins | Pelouses sèches montagnardes | Prairies de fauche | Prairies humides, mégaphorbiaies et roselières | Vergers et vignes
Européenne occidentale
Coluber viridiflavus Lacepède, 1789 | Coluber viridiflavus kratzeri Kramer, 1971 | Coluber viridiflavus viridiflavus Lacepède, 1789 | Haemorrhois viridiflavus Auct. |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles